Ambiances de bureau

Publié le par Laurence

Je sais que beaucoup d’entre vous attendent cet article! Alors, de retour au bureau après un an de cours d’arabe, cafés avec les copines, maternité (et glandage...), je vous livre mes premières impressions.
Premièrement, hé bien… on se remet vite dans le bain ! C’est fou ce que les habitudes ont la vie dure. Non, je n’ai rien oublié de ma vie professionnelle, je constate avec étonnement que les réflexes sont bien là, ils reviennent chacun à leur rythme au moment opportun.
Deuxièmement, l’anglais. Pour la première fois de ma vie, je dois bosser complètement en anglais et si j’appréhendais un peu, cela se révèle plus facile que prévu. Pour la compréhension, ça va la plupart du temps bien que certains accents américains ou canadiens soient parfois un peu ardus (ça me rappelle un copain canadien de Yassine, on arrivait même pas à comprendre d’où il venait, Toronto dans sa bouche devenait Twento ou quelque chose comme ça…). Pour l’expression, je ne me débrouille pas si mal et les gens s’en accommode plutôt bien. Comme ils le disent eux-mêmes, je parle toujours mieux anglais qu’ils ne parlent français (ils sont gentils, non ?)…
Troisièmement, mes collègues sont plutôt sympathiques. Le staff est très métissé ; américains, anglais et égyptiens sont les plus nombreux. Viennent ensuite canadiens, allemands, russes et maintenant une petite française. Les femmes sont majoritaires mais on compte tout de même quelques hommes. Le staff est réparti de la manière suivante : 1/3 d’égyptiens, 1/3 d’étrangers vivant en Egypte de manière permanente (souvent des femmes mariées à des égyptiens), 1/3 d’expatriés résidents pour une plus ou moins longue période en Egypte. Les parcours professionnels et personnels sont très différents, ce qui promet de longues et intéressantes discussions (en-dehors des heures de travail, of course).

To be continued…


Publié dans Chroniques du Caire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article