Rues du Caire

Publié le par Laurence

Splendeurs et misère... telles sont les rues du Vieux Caire...

   

 

Publié dans Chroniques du Caire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

catherine 19/10/2006 19:19

Superbes photos...

Nefred 19/10/2006 15:25

Salâm, Yassine !

En effet, je crois que l'Egypte a beaucoup à apporter, à nous apporter ; comme chaque pays quand on s'efforce de le comprendre tel qu'il est, sans fard et sans idées reçues.

Pour répondre à vos questions : non, je n'ai pas vécu en Egypte, je n'ai fait qu'y voyager et en rêver pendant des années ; un jour peut-être, inch Allah, c'est un rêve que je caresse, comme on dit. Je n'ai pas vécu non plus au Mashreq ; mais mes parents ont vécu de nombreuses années en Arabie Saoudite, pays où, comme vous le savez, les règles sont parmi les plus draconiennes pour les résidents étrangers. Malheureusement, j'étais trop vieux pour les y suivre, et je n'ai pu obtenir en temps voulu les papiers pour aller leur y rendre visite, tracasseries administratives saoudiennes oblige...

Mais je connais assez d'Egyptiens, d'Européens mariés à des Egyptiens et d'Européens vivant ou ayant vécu en Egypte pour avoir une certaine connaissance de ce peuple pour lequel j'ai une profonde sympathie. Je me tiens informé, et ceci sans du tout faire un tri, sans me voiler la face sur les aspects négatifs et les problèmes.

Pour l'arabe, je suis en train de l'apprendre, à la fois le littéral et le dialectal égyptien ; un vieux rêve que je n'avais jamais eu le temps jusqu'à présent de réaliser. En tant que linguiste de formation, je sais combien la langue est une passerelle essentielle pour la compréhension d'un peuple et d'une culture.

Enfin, concernant le blog de Laurence, j'ai été choqué au départ par tous les aspects négatifs et pas d'aspect positif. Vous le savez comme moi, les mots ne transcrivent pas toujours ce que l'on veut dire, nous trahissent en laissant entendre des choses qui n'étaient pas dans nos intentions. C'est ce qui s'est passé ici, d'après ce que Laurence m'a expliqué, et j'en suis désolé. Son témoignage ne peut qu'être enrichissant pour tous, son vécu avec ses propres mots et son propre ressenti ; c'est comme cela que je prends désormais ce blog, le respecte et prends plaisir à y venir, maintenant que Laurence a pris le temps de me rassurer.

Amitiés

Nefred

Yassine 16/10/2006 21:54

Nefred,

Merci pour le conseil: L'Egypte a beaucoup à apporter à celui qui prend le temps de la comprendre, pas de la juger...C'est très bien dit. Je suis très crieux de savoir combien d'années vous avez vecu en Egypte, ou dans un autre pays du Mashrek, et si vous parlez Arabe?

Nefred 15/10/2006 11:28

Salâm, yâ Laurence !

Merci à toi d'avoir pris le temps de faire cette longue réponse. Je me suis un peu emporté, mais c'est mon côté "méditerranéen". Et il y a tant d'Occidentaux qui ne prennent pas le temps de comprendre le Mashreq, surtout en ce moment. Je comprends mieux ce que tu veux exprimer. Je sais que ce n'est pas toujours facile de vivre à l'étranger, mes parents ont vécu en Arabie Saoudite... J'espère que tu nous montreras bientôt ce qui te plaît particulièrement au Caire, je ne doute pas de ta sincérité.

Amitiés

Nefred

Nefred 13/10/2006 06:35

Mordious ! Malgré les mises en garde d'une amie, je viens de me faire piéger . Je croyais innocemment tomber sur le blog d'une passionnée de l'Egypte, et en lisant tes autres articles, je me rends compte qu'il n'en est rien, bien au contraire : tu ne cesses de cracher sur ce pays !
Je ne comprends que trop tard le sens de tes photos, c'est pourquoi je tenais à faire ce rectificatif : je n'adhère pas du tout et ton discours ethnocentré me choque considérablement dans mon amitié pour les Egyptiens et mon amour de la culture arabe.
L'Egypte a beaucoup à apporter à celui qui prend le temps de la comprendre, pas de la juger...
Nefred

Laurence&Yassine 13/10/2006 11:46

Tu as tord Nefred. Je ne déteste pas du tout l'Egypte, ni les égyptiens. Et j'aime également la culture arabe. Mon mari est d'ailleurs arabe lui-même et j'ai vécu avec lui dans un autre pays arabe qu'est la Tunisie. Il se trouve qu'il y a quand même pas mal de choses qui sont assez difficiles au Caire et que malheureusement on est toujours plus tenté de parler de ce qui est dur que de ce qui est facile. Je tiens donc à rétablir la vérité : j'aime l'Egypte. Et j'essaie d'ailleurs de publier plus d'articles dans ce sens car on peut effectivement avoir une fausse idée en lisant ce blog et en ne me connaissant pas.
J'aime me promener dans ses rues, tu l'as d'ailleurs vu toi-même sur les photos, j'aime la culture populaire, j'aime Oum Kalthoum et j'aime de nombreux poètes arabes, j'aime le foul et taamyia et le karkade, j'adore le Nil, j'aime regarder les artisans travailler dans les rues derrière le Khan, je rigole (sans ironie aucune) même souvent dans mes discussions avec les chauffeurs de taxi. Je fréquente des égyptiens et non je ne vis pas "ethnocentrée" dans un cocon d'expatriés comme tu pourrais le croire. Mais c'est vrai, je n'aime pas la misère dans laquelle sont plongés les gens ici, la frustration qu'engendre une religion omniprésente (qque soit cette religion), le système de castes, et le gap social qui existe en Egypte, le rabaissement systématique des plus pauvres. J'aime l'Egypte et en réalité, je ne cherche pas à la rabaisser par mes articles simplement parfois je pleure sur elle qui est un si beau pays mais où il y a encore tant à faire.
NB : Tu avais bien compris la 1ère fois. Ces photos ne sont pas une critique du Caire. Moi, je les trouve très belles.